BORDEAUX

2000 ans d’histoire et pas une ride ! Bordeaux, capitale mondiale du vin, rayonne dans son écrin du XVIIIe siècle, inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO.
Et pour cause : c’est la commune qui possède le plus d’édifices protégés en France (363), juste derrière Paris ! Son centre historique concentre en effet un patrimoine architectural d’exception : le Grand Théâtre, la place de la Bourse et toute la façade des quais, le quartier des Chartrons, où naquit le négoce des vins de Bordeaux.
Balade dans Bordeaux UNESCO
Enfourchez un VCub (notre Vélib à nous !) pour découvrir le quartier des Chartrons, qui s’étend du Jardin Public aux quais. Un conseil : rayonnez autour de la rue Notre-Dame. Ambiance assurée dans les nombreux cafés, galeries d’art et boutiques de déco, sans oublier les antiquaires. Faites étape au CAPC, Musée d’Art Contemporain situé dans un superbe entrepôt de denrées coloniales du XVIIIe siècle avant de rejoindre la place des Quinconces (la plus grande d’Europe) et sa « Colonne des Girondins ».
Quelques pas et vous voilà devant Le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux qui vous accueille pour une initiation à la dégustation. Prolongez le plaisir au Bar à Vin situé au rez-de-chaussée. En sortant, direction le Grand Théâtre, joyau du XVIIIe siècle conçu par Victor Louis, aujourd’hui siège de l’Opéra National de Bordeaux.
Sautez ensuite dans le tram avec votre vélo (oui c’est possible en dehors des heures d’affluence !) direction l’Hôtel de Ville pour visiter la cathédrale UNESCO Saint-André et la Tour Pey-Berland. 231 marches à gravir pour avoir Bordeaux à vos pieds. Après cet effort, vous avez bien mérité une pause. Choisissez le quartier Saint-Pierre, qui abrite des petites places et ruelles où il fait bon déambuler. Toutes les générations s’y côtoient dans une ambiance joyeuse, orchestrée par de petits restaurants, bars et boutiques atypiques.
Vous êtes tout près désormais de la Place de La Bourse, l’un des plus exceptionnels ensembles architecturaux du XVIIIe siècle en Europe ; la nuit tombée, cette somptueuse façade néoclassique se reflète dans le Miroir d’eau, devenu en quelques années l’attraction favorite de Bordeaux.
Shopping ou croisière ? Les deux !

Pour les plus fashionistas d’entre vous, les rues Sainte-Catherine (la plus longue rue commerçante d’Europe avec ses 1,5 km) et Porte-Dijeaux seront votre royaume. Les boutiques de luxe (Cartier, Louis Vuitton, Hermès…) vous attendent dans le « Triangle d’Or », délimité par le cours de l’Intendance, le cours Georges Clémenceau et les allées de Tourny.
Bordeaux sous un autre angle, depuis la Garonne, ça vous dit ? Alors embarquez pour une croisière de 2h, un déjeuner ou un dîner-croisière. Et pourquoi pas une croisière dégustation en début de soirée ? Idéal pour admirer les façades UNESCO du « Port de la Lune » au soleil couchant, un verre de vin de Bordeaux à la main…
A voir également : les basiliques UNESCO Saint-Seurin et Saint-Michel, la Grosse Cloche, la porte Cailhau, les vestiges du Palais Gallien (amphithéâtre gallo-romain), le jardin botanique de la Bastide et la future Cité du Vin qui ouvrira ses portes en juin 2016.
Aux alentours de Bordeaux : rive gauche, à Pessac, la cité Frugès (conçue par Le Corbusier), les Châteaux Pape-Clément et Haut-Brion. A Blanquefort, sur la route du Médoc, Le Parc de Majolan (classé Jardin Remarquable). Rive droite, à Cenon, le Parc Palmer offre un superbe panorama sur la Garonne et Bordeaux.
A part du vin, on ramène quoi ?
Des cannelés bien sûr ! Made in Gironde (comme la crème Jock et le Cacolac), le cannelé est moelleux à l’intérieur, croquant à l’extérieur et doit son nom au petit moule en cuivre dans lequel il cuit.

LE MEDOC ET SES VINS

Le Médoc est mondialement connu pour ses prestigieux Châteaux viticoles, à découvrir sur les Routes du Vin de Bordeaux en Médoc. On l’aime aussi pour ses longues plages de sable fin, ses grands lacs et ses espaces naturels propices à une immersion totale dans la nature.
A vous les longues balades à vélo sur la Vélodyssée, le long de l’Océan Atlantique, les visites/dégustations dans l’intimité des chais, les croisières sur l’Estuaire de la Gironde et ses îles…car oui, le nom « Médoc » vient du latin «in medio aquae», qui signifie : au milieu de l’eau !

LE BASSIN D ARCACHON

Aux portes du Parc naturel régional des Landes de Gascogne, le Bassin d’Arcachon déploie ses eaux douces et salées entre la presqu’île de Lège-Cap Ferret, la dune du Pilat et le delta de la Leyre. Un véritable eldorado pour les amateurs d’huîtres d’Arcachon-Cap Ferret, de farniente et de balades entre océan Atlantique, forêt de pins et villages ostréicoles.

Escalader la Dune du Pilat, exceptionnel patrimoine naturel
La plus haute dune d’Europe (110 m) vous promet un panorama à couper le souffle sur l’ensemble du Bassin d’Arcachon et la forêt de pins maritimes. Un septième ciel à partager en duo au coucher du soleil, avant de prolonger le plaisir à la Co(o)rniche, établissement conçu par Philippe Starck.

Déambuler dans la Ville d’Hiver d’Arcachon
Ici un manoir gothique, là une villa néo coloniale… Dans leur écrin de verdure, la Ville d’Hiver d’Arcachon et ses extravagantes villégiatures du XIXe siècle forment un havre de paix et de beauté. Dans le Parc Mauresque tout proche, une des plus belles vues sur le Bassin d’Arcachon vous attend depuis le Belvédère.
Déguster une douzaine d’huîtres dans une cabane ostréicole
On se régale d’une douzaine d’huîtres accompagnées d’un verre de vin blanc sec d’Entre-deux-Mers dans les ports de Gujan-Mestras, Biganos, Lanton, et près de 75 cabanes tout autour du Bassin d’Arcachon.

Faire le tour du Bassin d’Arcachon (80 km)
A vélo sur la Vélodyssée® ou à pied sur le Sentier du Littoral, enivrez-vous de l’odeur des pins, du mimosa et des embruns en traversant les 10 villes et villages du Bassin : Arcachon, la Teste-de-Buch Gujan-Mestras, le Teich, Biganos, Audenge, Lanton, Andernos, Arès et Lège-Cap Ferret. On peut aussi relier les deux rives du Bassin en bateau (jusqu’à 00h30 l’été, pratique !) grâce à la navette Transbassin®.
S’offrir une balade en pinasse
Bateau traditionnel du Bassin d’Arcachon, la pinasse vous permettra de découvrir le Bassin comme dans le film « Les petits mouchoirs ». Et si vous souhaitez naviguer au coeur du Bassin par vos propres moyens, consultez l’application « E-navigation » sur App Store / google play
Rejoindre l’Ile aux Oiseaux en kayak de mer
« Je suis tombé pour elle, je n’ai d’yeux que pour elle, ma maison, ma Tour Eiffel »…Nous aussi, on adore sa beauté sauvage, ses oiseaux et ses cabanes tchanquées (sur pilotis).
Observer les oiseaux dans la Réserve ornithologique du Teich et la Réserve Naturelle des Prés Salés d’Arès
200 espèces d’oiseaux trouvent refuge dans la Réserve ornithologique du Teich, entre forêt, roselières, marais maritimes et lagunes bordant le delta de la Leyre (zone humide labellisée Ramsar, comme le Mont-Saint-Michel et le Danube). Un jeu de piste, « Les Ptit’s botanistes », attend les enfants dans la Réserve des Prés Salés d’Arès.
Arrêter le temps au village de l’Herbe
Cet adorable village ostréicole aux cabanes colorées a gardé tout son charme. Vous y dégusterez des huîtres les pieds dans l’eau, avant de rejoindre la Chapelle de la Villa Algérienne (Monument Historique), l’une des icônes de la Presqu’île.
Grimper au Phare du Cap Ferret
258 marches et tout le Bassin d’Arcachon à vos pieds une fois là-haut. Inoubliable ! Au retour, une halte s’impose au marché du Cap Ferret, l’un des plus tendances de la côte Atlantique, histoire de refaire le stock de « dunes blanches », petits choux à la crème Chantilly très addictifs !
Terminer son séjour au bout du monde
A la Pointe du Cap Ferret : une vue à 180° sur l’Océan Atlantique, l’entrée du Bassin d’Arcachon et la Dune du Pilat. Féérique. Ca va être dur de rentrer …